Pas à pas tryptique "Une vie ou Influences"

Ce tableau m'aura marqué durablement, dans sa création et par ce qu'il représente. J'ai aussi compris par lui que je pouvais passer des émotions et des messages par le biais de la mosaïque, aussi compliqués et tragiques soient-ils. 

Ce tableau a été récompensé lors de l'exposition internationale Picassiette à Chartres, en 2010, premier prix section "amateurs".

  • Premiers croquis
    Premiers croquis
    J'ai repris les croquis que j'avais posé rapidement quelques temps avant. Sur les feuilles au format des panneaux, je modifie les courbes. J'ai posé les bases sur le papier et surtout pour voir si l'ensemble me semble cohérent..
  • bases sur le papier
    bases sur le papier
    Une base du mouvement et autour de laquelle vont passer les lignes de couleur sont des morceaux d'une assiette en porcelaine, elle représente des grues qui dans la symbolique chinoise sont censées accompagner les âmes des morts au Ciel.
  • Premières tesselles, c'est parti
    Premières tesselles, c'est parti
    Les repères sont reportés sur les panneaux pour me guider car il y a beaucoup de choses que je veux insérer ou montrer dans les mouvements et opus du fond, croisements des lignes de couleur, arrêts...
  • go!
    go!
    Et c'est parti! je commence par le panneau 2 qui me semble moins compliqué. Chaque ligne pour symboliser une personne, leur émotions, leurs états d'esprit.. des hauts, des bas...
  • opus autour de la ligne rouge
    opus autour de la ligne rouge
    La ligne rouge doit être la ligne qui vient perturber le tableau, entraîner la ligne violette vers le bas. modifiant jusqu'à sa couleur. C'est elle qui influe l'opus de fond.
  • continuité d'un panneau à l'autre, mais en respectant les spécificités de chacun des trois..
    continuité d'un panneau à l'autre, mais en respectant les spécificités de chacun des trois..
    Pour la continuité des éventails et des lignes d'un panneau à l'autre, je fais bien attention aux mouvements à laisser sur le panneau de gauche. 5 cm entre chaque panneau, pratique d'avoir du grès cérame de cette dimension..
  • Premier cratère
    Premier cratère
    Illustrant la violence du sujet, un cratère s'est imposé de lui même.. du sable des pigments.. pas facile de faire tenir tout ça.
  • Cratère
    Cratère
    il est encore un peu trop bien défini.. mais je ne m'en rendrai compte qu'en réalisant les autres
  • les éventails s'estompent
    les éventails s'estompent
    ici les éventails s'effacent, il ne reste que quelques tesselles dorées pour indiquer des sursauts de personnalité.
  • lignes ondulantes c'est parti
    lignes ondulantes c'est parti
    les lignes ondulantes qui suivent le mouvement de la ligne rouge viennent couper les éventails qui sont mis en miettes.
  • lignes ondulantes
    lignes ondulantes
    voilà, elles sont terminées, en prenant bien soin de ne pas faire de lignes trop irrégulières et qu'elles se détachent les unes des autres sans coupure.
  • panneau 3
    panneau 3
    panneau 3 c'est parti! la forme des cratères est posée, elle n'était pas du tout prévue, on improvise..
  • Retour de la ligne rouge, chute de la violette
    Retour de la ligne rouge, chute de la violette
    La ligne rouge semble fondre sur l'autre, les albertinis sont sur la tranche, en pointe comme des serres d'oiseau de proie. la ligne violette est fauchée, prend une ton plus rouge, mais s'effondre rapidement vers le deuxième cratère.
  • deuxième cratère
    deuxième cratère
    je commence le deuxième cratère, je le veux plus inquiétant et sinistre.. plus de charbon à venir... la ligne violette devient progressivement transparente et vient s'y arrêter. Partie difficile à appréhender pour moi..
  • deuxième cratère
    deuxième cratère
    Pigments, verre, charbon... C'est le symbole d'un abandon de soi, d'une perte totale de repères et de confiance en soi. Dans l'histoire qui m'a inspiré ce tableau, j'ai voulu représenter une perte de soi telle qu'elle aboutit à une tentative de suic
  • dernier éventail
    dernier éventail
    Le dernier éventail est constitué comme s'il allait être réellement posé. Au lieu de l'installer normalement, il est comme poussé par la série de blocs blancs qui tombent comme des dominos. Tout s'accélère... Hésitations pour la suite et choix de l'o
  • dernier éventail posé
    dernier éventail posé
    Pour ne pas déséquilibrer l'ensemble, je décide de laisser un opus très régulier, serré et compact, presque lisse. Une accalmie qui cerne le bas du panneau et qui doit cadrer et apaiser visuellement.
  • ligne beige
    ligne beige
    Comme un troisième élément dans un couple, la ligne beige apparaît parfois, ou est suggérée par les lignes en pierre dans le prolongement. Si l'aventure est occasionnelle, elle n'en reste pas moins présente dans les esprits.
  • 2 et 3 ensemble
    2 et 3 ensemble
    Fin du panneau 3, la ligne rouge est devenu omniprésente, influençant jusqu'au fond et au joint. Elle entraîne l'autre dans un ultime tourbillon. Initialement pas vue comme une représentation du sang, mais elle colle au sujet, je décide de laisser ai
  • Panneau 1, c'est parti
    Panneau 1, c'est parti
    Panneau 1, je sens que ça va être plus compliqué... Sur une découpe très serrée et régulière, pour illustrer l'équilibre de la personne avant qu'elle ne rencontre quelqu'un qui va la manipuler, la détruire.
  • répartition des pierres
    répartition des pierres
    la répartition des pierres pour le dégradé est difficile, je veux que la lumière vienne du haut à gauche. Je veux utiliser une multitude de matériaux et de tons pour cette partie car elle doit être très harmonieuse... et contraster avec le reste.
  • première fois
    première fois
    premiers coups d'oeil des trois panneaux ensemble
  • des éventails ...
    des éventails ...
    ... à ne plus savoir quoi en faire!!!
  • la moitié est presque atteinte
    la moitié est presque atteinte
    à mi parcours.. ça y est, je sais que l'ensemble fonctionne
  • croisements des lignes de couleur
    croisements des lignes de couleur
    on garde le meilleur pour la fin avec les croisements des lignes de couleur. Un bonheur de trouver les teintes qui allaient au bon endroit et de tailler ces morceaux ..
  • systéme D
    systéme D
    Et pour faciliter le truc, je suis rapidement au bord du panneau, un bloc de granit va m'aider pour tenir les pièces
  • On monte, tout doucement
    On monte, tout doucement
    Je savais bien que ce panneau serait le plus difficile, c'est pas pour rien s'il est plus petit! Je me donne du courage en voyant l'ensemble des panneaux en me disant que les deux autres n'ont aucune signification sans lui.
  • Enfin !!!
    Enfin !!!
    On voit enfin le bout!!!
  • merci au bloc de granit
    merci au bloc de granit
    un grand merci au bloc de granit qui m'a suivi tout au long de cette aventure
  • lignes ondulantes, le retour
    lignes ondulantes, le retour
    Dans la précipitation, j'ai failli oublier de continuer le tracé des lignes ondulantes.. oups!!
  • et de trois.
    et de trois.
    Je prends un peu d'avance, pour voir enfin la fin de ce panneau, les pièces sont montées taillées mais pas encore collées dans le mortier.
  • Terminé!
    Terminé!
  • première constitution du triptyque!
    première constitution du triptyque!
    Sur le bureau, au grand complet, les trois panneaux sont enfin là! je suis vidé par cette aventure, et ce tableau me fait parfois peur, mais a été tellement dur à faire sortir qu'il me fascine encore plus. Sentiment ambivalent que j'aurai encore long
  • Séance shooting!
    Séance shooting!
    Séance shooting pour le forum PM!
  • exposition Chartres
    exposition Chartres
    Remarquablement entouré, presque en famille !!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×