Pas à pas "ça se bouscule au portillon"

Projet beaucoup plus personnel, nettement moins conventionnel. Un jeu sur une accumulation de pièces de dimensions diverses. Les plus grosses pièces sont en fait imbriquées les unes dans les autres, les blocs sont restés dans des tons sombres pour le contraste avec le second plan. Les smalts de couleur sont posés dessous, avec les tesselles d’or, même sous les galettes Albertini ou les ardoises. Il faut se pencher, scruter pour les voir et difficile à prendre en photo, d’où les gros plans.. Sur le bas du tableau, les pièces dépassent volontairement, de presque 10 cm et on va petit à petit sur des paliers moins épais. Le haut est laissé vide, presque lisse, mortier neutre, comme si le tableau était en train de se remplir.

“ça se bouscule au portillon.. ” comme une accumulation d’émotions, qui arrivent en vrac, dans le désordre, de manière massive et sans que l’on puisse les contenir, qui se superposent et interagissent.

Énorme plaisir pendant la réalisation..

  • "ça se bouscule..  détail
    "ça se bouscule.. détail
    80x30 cm Août 2013
  • "ça se bouscule..  détail
    "ça se bouscule.. détail
  • "ça se bouscule..  détail
    "ça se bouscule.. détail
  • "ça se bouscule..  détail
    "ça se bouscule.. détail
  • "ça se bouscule..  détail
    "ça se bouscule.. détail
  • "ça se bouscule..  détail
    "ça se bouscule.. détail
  • "ça se bouscule..  détail
    "ça se bouscule.. détail
  • "ça se bouscule..  détail
    "ça se bouscule.. détail

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×